Hyperbole de Courrèges, un parfum d'automne

octobre 31, 2016


C'est lorsque la Nature s'effeuille doucement, jusqu'à se mettre complètement à nu, que notre envie de réchauffer nos peaux d'un parfum aux notes incandescentes, se fait de plus en plus pressante.
L'envie d'un souffle chaud de tabac et de poivre blanc parcourant votre cou, pour enivrer tous vos sens. La sensualité enveloppante de la vanille, la chaleur de la fève tonka et le charisme du patchouli, en totale symbiose avec votre peau.

Telle une explosion d'épices, Hyperbole se joue des conventions par un parti pris olfactif des plus troublant. Une accumulation de notes masculines, à la limite de l'exagération, donnant naissance à un parfum féminin d'un nouveau genre.

Son  flacon rectangle contraste également avec son cabochon à la forme cylindrique, comme pour mieux opposer le masculin au féminin.
Son jus enfin, possède une teinte orangée à la fois dynamique et chaleureuse.

Parfum Hyperbole de Courrèges
Lors de la soirée de lancement du parfum Hyperbole, il nous était proposé de faire  graver notre nouveau flacon de parfum. J'ai donc choisi d'y apposer l'adjectif "hypersensible" (plutôt que mon prénom), qui me qualifie à merveille, je pense.
Mon avis:
J'ai toujours été très attiré par les senteurs de vanille et de fève tonka (ci-dessus, près du flacon). J'aime les parfums de contraste, presque indécis entre des facettes de douceur et d'autres au caractère bien trempé. Hyperbole fait partie de ceux-là et même s'il est qualifié de parfum féminin, il ne possède aucune note exclusivement féminine. Je ne vois donc aucune contre-indication à en faire mon nouveau parfum pour cet automne.

Parfum Hyperbole de Courrèges



Parfum Hyperbole de Courrèges

Doren Pirecci

Crédits: photos personnelles

Vous aimerez aussi

0 commentaires

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Subscribe